Courons le monde

La côte Bleue en hiver

En cette période étrange, l’envie de reprendre la plume pour parler de voyage me titille. Nous devions partir en Indonésie cet été mais nous sommes contraints de trouver un plan B en France, comme pour beaucoup de personnes je pense. Cela ne nous effraie pas du tout au contraire, nous avons pleins d’idées d’escapades qui nous donnent envie. La France regorge de paysages magnifiques insoupçonnés. Je parcours les blogs et je suis déjà toute excitée à l’idée de partir sur les routes françaises à l’improviste. En attendant nous ne sommes toujours pas certains des autorisations que nous aurons donc nous n’avons pas encore défini notre projet.

 

Celà m’a rappelé que je n’avais pas eu le temps d’écrire sur nos récents petits pépriples. Une destination nous a particulièrement marquée dernièrement, il s’agit de la Côte Bleue, près de Marseille. Bien moins connue que sa voisine la Côte d’Azur, elle a gardé son authenticité et sa nature sauvage! Après Noël, nous avons posé bagage une semaine dans le petit village d’Ensuès-la-Redonne. Nous ne sommes pas des amateurs de jour de l’an arrosé et festif c’est pourquoi depuis quelques années nous le fêtons en petit comité, voire tous les deux (trois cette année!). L’endroit et parfait pour profiter du calme et de la tranquillité qui manque tant aux vacances de fin d’année. Il faut avouer que le logement que nous avons est exceptionnel et qu’il rend le séjour d’autant plus agréable. Nous l’avons trouvé par le biais du site Home Exchange, qui propose un service d’échange de maison circulaire. Cela fonctionne sous forme de monnaie virtuelle le « Guest point ». Nous « louons » le logement pour un nombre de « Guest Point » que nos hôtes pourront ensuite utiliser pour un autre voyage. Un échange réciproque est aussi possible. J’en avais déjà parlé dans un précédent article, nous avions en effet déjà fait l’expérience cet été dans les Alpes. Nous logeons donc dans un appartement sur la falaise bordant la calanque. Le balcon donne sur le mer, nous arrivons pour le coucher du soleil et dégustons cette vue apaisante. Ensuite nous y déjeunerons tous les midis et profiterons du soleil en t-shirt pendant les siestes d’Imaé. A cette période seule un petit café est ouvert en bas de la calanque regroupant les quelques locaux qui y vivent à l’année.

 

 

IMG_20191229_174156

 

 

crique littoral

 

 

Nous apprécions la petite crique située à 10 min à pied de l’appartement et qui permet à Imaé de jouer avec les galets.

 

 

Crique Ensues

 

 

crique a trois

 

 

Nous pouvons descendre directement au pied de l’immeuble sur le sentier des douaniers qui offre des possibilités de balades tout le long du littoral. Nous découvrons une première portion jusqu’à la calanques de Méjean.

 

 

Méjean

 

 

calanque Méjean

 

 

Puis une deuxième portion depuis Niolon vers l’ile d’Éverine. Les criques sont magnifiques, l’eau y est bleue turquoise! C’est encore différent des calanques de Cassis mais tout aussi joli.

 

 

crique Everine

 

 

rocher

 

 

On aperçoit au loin le port de Marseille et la cathédrale Notre Dame de la Garde dans la brume. Nous passons sous les viaducs du train qui longe la côte et traverse les falaises pour rejoindre la gare Saint Charles. Nous aurions aimé monter à bord mais la période de grève n’offrait pas des horaires adaptés.

 

 

Viaduc

 

 

À cette période nous sommes très tranquille, nous ne croisons que 2-3 familles de randonneurs. Je ne sais pas ce que ça peut donner l’été. L’accès aux différents villages de calanque est souvent étroit, escarpé et à sens unique, la circulation doit surement poser problème.

 

Nous sommes le 31 décembre et nous avons prévu de cuisiner un repas de réveillon à deux. Au détour d’une petite balade à Carry-le-Rouet, nous nous arrêtons au poissonnier. Au menu, tartare de crevettes avocat, coquilles Saint-Jaques gratinées aux poireaux, et en dessert, des bûches individuelles achetées dans une belle pâtisserie de Martigues. Pour ne pas vous mentir nous n’avons pas tenu jusqu’à minuit! Hé oui Imaé se lève entre 5h et 6h le matin alors le sommeil pèse!

 

Le premier janvier, nous en profitons pour partir tôt et aller randonner. À 45 min de là se trouve la Sainte Victoire, près de Aix, un site renommé pour son panorama spectaculaire.

 

 

Sainte Victoire route

 

 

En sortant de la voiture, l’air est très frais. Les premiers pas se font dans l’herbe gelée, puis les sols des chemins se font glissants. L’ombre des arbres nous empêche de profiter pleinement mais la belle journée annoncée nous conforte dans l’idée de continuer et de grimper au sommet.

 

 

gelée

 

 

Edouard porte Imaé sur le dos et cela nécessite une bonne stabilité et de bonnes jambes. Les personnes que nous croisons nous regarde avec de gros yeux en félicitant Edouard. Les chemins sont largement empruntés par les habitants de la région qui semblent venir ici comme à un rendez-vous annuel, le challenge du premier janvier. On entend « chaque année j’ai l’impression que c’est plus difficile ! ». Nous sommes assez étonnés de voir autant de monde. Les chemins sont tout de même assez techniques. À vrai dire la montée nous effraie peu mais le parcours étant en boucle nous ne savons pas si la descente sera praticable avec un bébé sur le dos.

 

 

Sainte Victoire montée 2

 

 

Sainte Victoire montée

 

 

Arrivés en haut, la vue à 360° est vraiment incroyable. On y aperçoit même la chaine des Alpes du Sud enneigée. Nous pique-niquons aux côtés d’autres familles récompensées de leurs efforts.

 

 

Vue sainte Victoire

 

 

vue Sainte Victoire 2

 

 

Finalement la descente est plus facile que la montée et beaucoup moins fréquentée. Il y a en effet plusieurs chemins pour grimper à la Croix de Saint Victoire. La douceur de l’après-midi est très agréable et nous découvrons un autre versant de la montagne éclairé aux lueurs orangées.

 

 

Sainte Victoire descente

 

 

Cette semaine fut bol d’air frais et de bonheur en famille où nous avons pu comme à notre habitude profiter de la nature. Nous avons découvert un chouette endroit que nous ne cessons de recommander depuis.

 

 

Suivant Post

Précédent Post

1 Commentaire

  1. ROTTIER Guy 13 avril 2020

    Magnifique. Vous avez un don et une volonté exceptionnels pour mettre de superbes images dans la mémoire d’Imaë future grande randonneuse.

Laisser un commentaire

365joursdesport@gmail.com

Copyright © 2016 | 365 jours de sport