365 jours de sport

Courons le monde

Le Verdon même en été!

Nous voilà de retour d’une semaine dans le Verdon, une région que nous souhaitions découvrir depuis un bon moment. Nous choisissons la première semaine de juillet pour éviter la masse touristique estivale et nous ne sommes déjà pas les seuls à avoir eu cette idée visiblement. Nous logeons à Moustiers-Sainte-Marie, un village magnifique abrité sous une falaise imposante. Ce point central nous permettra de rayonner pour nos visites. À peine arrivés, nous profitons de la baisse de température du soir pour se promener dans les ruelles piétonnes et apprécier l’ambiance provençale. Les petits commerces animent le village scié en deux par une cascade. Quelques restaurants proposent des terrasses en balcon qui donnent sur ce sillon de verdure certes un peu bruyant mais à la vue rafraîchissante. Nous optons plutôt pour une glace artisanale sur la place de l’office du tourisme.

 

 

Moustiers

 

 

Pour se promener autour du village, nous avons opté pour le belvédère de Tréguier (1h15 A/R) qui propose un parcours ombragé à la fraîche du matin et mène à un superbe point de vue sur le lac Sainte-Croix.

 

 

treguier

 

 

Au retour nous grimpons au sommet du village, à La Chapelle de Notre-Dame, qui surveille les toits.

 

 

Moustiers toits

 

 

Après l’effort qui part 35 degrés, nous laisse quelque peu humide, nous partons pour une petite baignade sur le lac. Une première tentative sur les rives jointives au pont de l’entrée des gorges sera peu convaincante. La photo représente des playmobiles en bateau, pédalo, canoë, paddle qui peinent à se croiser sur le chemin des gorges. Nous sommes loin des paysages paradisiaques même si en effet le site est spectaculaire. Les plages n’en sont pas moins remplies de baigneurs. Nous avons été bien plus convaincus par la plage Cadeno située près de Moustiers, et encore mieux une plage située après le village de Sainte-Croix, qui ne se connaît que de bouche à oreille et davantage fréquentée par les locaux. L’eau y est turquoise et paisible, les plages désertes et ombragées. Nous y prenons du bon temps en famille.

 

 

Plage sainte croix

 

 

Le village de Sainte Croix est perché au dessus du lac et offre de beau panorama. Il est cependant beaucoup moins animé que celui de Moustiers. Nous nous y arrêtons tout de même pour nous désaltérer en terrasse panoramique.

 

 

Des amis nous rejoignent pour une journée, l’occasion d’aller grimper en haut du grand Margès. Bien que la montée soit sportive en plein été, les vues tant sur le lac que sur les canyons sont splendides.

 

 

lac sainte croix

 

 

 

Margès

 

 

 

Canyon margès

 

 

Il faut compter 4 bonnes heures aller-retour. La glace au retour nous récompense de nos efforts comme souvent !

 

 

Le soir nous profitons des derniers rayons de soleil sur la terrasse panoramique du restaurant « La part des Anges » à Moustiers qui propose des planches de tapas bien garnies et de très bonnes bières selon Édouard, Auberie et Yoann.

 

 

Plateau tapas

 

 

Nous ne pourrons pas faire la fameuse randonnée des gorges du Verdon, le sentier Blanc-Martel. Bien que l’envie est présente et que la randonnée en elle-même ne nous effraie pas, avec un bébé de 7 mois sous 30 degrés pendant 7h de marche ce n’est pas raisonnable. Nous confions alors Imaé à ma sœur en vacances dans la région le temps d’un après-midi pour faire une randonnée aquatique dans le couloir Samson. Se laisser porter par les courants, sauter de quelques rochers, admirer les falaises de 300m de haut en étoile de mer… finalement cela nous convient parfaitement! Petite info nous l’avons effectué avec Tonton rafting, 10 euros moins cher que les autres, petit groupe et Christophe est super sympa! Nous complétons la visite des gorges par la route des crêtes en voiture qui surplombe les canyons. Certains points de vue sont perchés en haut des falaises de 700m de haut. Même si nous ne sommes pas sujet au vertige, la tête tourne un peu en s’approchant du vide ! Nous savons que l’un des plus hauts sauts à l’élastique d’Europe (182m) se situe à quelques kilomètres sur les gorges mais le planning et le coût nous impose d’y renoncer. La boucle des crêtes depuis La Palud-sur-Verdon vaut vraiment le detour, les paysages sont impressionnants.

 

 

Route des crêtes

 

 

Une autre randonnée très jolie sur les Basses gorges (2h15 A/R) de l’autre côté du lac Sainte-Croix à Quinson propose des paysages moins vertigineux mais tout aussi jolis.

 

 

Basses gorges

 

 

D’ailleurs les canoës sont beaucoup moins nombreux et la traversée mène au lac d’Esparron, plus préservé que le lac Sainte-Croix mais il faut connaître les plages secrètes! Nous n’avons pas eu le temps de nous y rendre.

 

 

Enfin un détour par les plateaux de Valensole pour revenir à Moustiers permet d’admirer les champs de lavande, un paysage atypique, coloré et parfumé !

 

 

Lavande

 

 

Déjà une semaine à vadrouiller c’est à peine si nous avons eu le temps de nous poser! Et je crois qu’Imaé tient de ses parents car elle ne tenait pas en place au mobile home alors qu’elle adorait les escapades!

 

 

Direction les Alpes pour une semaine plus au frais!

Suivant Post

3 Commentaires

  1. Rottier 14 juillet 2019

    Une fois encore un reportage magnifique qui donne envie de faire à pied des randonnées que j’ai réalisées il y a quinze ans là haut en planeur.
    Merci à vous deux (pardon, trois).

  2. Patrick HOLC 15 juillet 2019

    Encore ta prose qui nous emporte dans vos balades vertigineuses.
    Il va falloir maintenant que tu penses à écrire des livres pour enfants pour les faire rêver comme tu le fais avec nous.

  3. Jean Louis DUMAS 26 juillet 2019

    Bien sûr je suis le 3eme admirateur! Bises à tous les 3.

Répondre à Jean Louis DUMAS Annuler la réponse.

365joursdesport@gmail.com

Copyright © 2016 | 365 jours de sport