365 jours de sport

Courons le monde

Deux mois après, où en est-on?

Presque deux mois que nous sommes rentrés en France, et hier je relisais mon article du retour écrit à chaud. Il est temps de faire une petite mise à jour de nos ressentis.

 

Ces deux mois ont été chargé. Il faut avouer que l’on a un peu la bougeotte avec nos habitudes de voyageurs! Partagés entre les retrouvailles joviales, les week-ends escapades, la reprise de la course à pied et les projets d’installation, nous avons du mal à retrouver un rythme qui nous convienne. Nous avons encore un pied dans le voyage et un autre dans la vie d’ici.

 

 

IMG_3606

Plage de Deauville – Normandie

 

 

Nous avons des projets qui nous enchantent et que l’on veut concrétiser en France et à la fois cette peur de s’installer dans une routine, dans une case bien rangée qui freine notre gourmandise de folie.

 

 

IMG_3722

Fresque du mur des Canuts – Lyon

 

 

De quoi avons-nous envie aujourd’hui? C’est la question qui hante nos journées. Nous avons envie de montagne, d’espace, de nature, pourtant, l’isolement nous effraie. Nous avons envie d’animations, de vie sociale, de vie culturelle, et pourtant, la ville nous étouffe. Nous avons envie de sport, de challenge, de progrès, et pourtant, la motivation est rarement au rendez-vous. Nous avons envie d’entreprendre, de monter des projets personnels, de se lancer, et pourtant, nous continuons à chercher des postes sans risques derrière un bureau.

 

Nous nous sommes habitués à cette liberté de pouvoir tout changer d’une journée à l’autre, de pouvoir s’adapter, de partir si ça ne nous plaît pas, de choisir nos activités, nos horaires, de pouvoir répondre sans difficulté à nos envies, nos impulsions, notre humeur.

 

 

IMG_3446

 

 

Aujourd’hui il va falloir faire des choix, des concessions bien sûr, réfléchir à nos priorités pendant un certain temps, mais maintenant que nous avons gouté à ce mode de vie plus libre, il sera impossible d’accepter qu’il appartienne définitivement au passé. Quoi qu’il en soit, nous avons besoin d’avancer, de retrouver nos repaires, de reconstruire une base plus stable qui nous permette d’y voir plus clair.

 

 

IMG_3704

Sommet de la dent de Crolles – Chartreuse

 

 

Nous avons aussi envie de repartir, le voyage nous manque terriblement. Oui, on nous avait prévenu, et particulièrement ceux qui l’avaient déjà vécu, et naïvement on se disait que ça ne nous arriverait peut-être pas étant donné qu’on ne retrouvait pas exactement la même vie qu’avant! Et pourtant, l’émotion est palpable lorsqu’on entend un air de chanson sud-américaine, lorsque l’on surprend une conversation espagnole dans la rue, lorsqu’on regarde un reportage sur Rio ou sur le Nord de l’Inde (alors qu’on n’y est même pas allé), lorsqu’on entend parlé de projet de voyage, ou que l’on lit les récits de ceux qui ne sont pas encore rentrés. La nostalgie nous gagne, on perd la parole avant de reprendre pied timidement. Le voyage fera parti de notre vie c’est sûr, et déjà on pense à repartir d’ici 3 ou 4 ans, ou plutôt, dès que l’opportunité se présentera et que nos finances nous le permettrons. En attendant, la France nous gâtera et nous n’avons pas attendu pour admirer ses qualités.

 

 

IMG_3589

Champs de vignes, Saint-Brice – Gironde

 

 

Nous avons été en Picardie, dans le Lot, en Normandie, dans la région Grenobloise, à Lyon et nous sommes en chemin pour La Clusaz, Saint Gervais et Chamonix. Après un voyage d’un an, nous n’avons plus le même regard lorsqu’on découvre de nouveaux endroits en France. Combien de fois je me suis dis « Il n’y a pas besoin d’être à l’autre bout du monde pour voir de si belles choses ». Nous portons d’avantage attention au milieu qui nous entoure, au relief, aux façades, aux couleurs, aux lumières, aux bruits… Nous prenons plus de temps devant un panorama, à détailler la beauté des paysages. Châteaux, villages, champs, culture, montagnes, sommets, falaises… D’un coup l’écriture m’a manqué, l’envie de partager ces découvertes s’est ravivée.

 

Pourquoi ne pas continuer à écrire sur ce blog? Il s’agit toujours de voyage même s’il est en France! Ma décision est prise, je continuerai à écrire.

Suivant Post

Précédent Post

2 Commentaires

  1. bayart 24 août 2017

    Rah mince moi qui penser qu’une fois revenu d’un voyage c’etait le moment de ce lancer dans un projet qui nous tiens à coeur en france. Sa à l’air plus compliqué que ça finalement…
    En tout cas bonne décision en ce qui concerne de continuer à écrire 🙂

  2. Laure 26 août 2017

    Bel article ou l’on ressent vraiment bien ce paradoxe entre vie de voyageur et vie sédentaire. Les deux ne sont pourtant pas incompatibles les copains 🙂 j’espère que vous réussirez à trouver le chemin qui vous convient.
    Bisous

Laisser un commentaire

365joursdesport@gmail.com

Copyright © 2016 | 365 jours de sport