Courons le monde

Baños, 5 jours de sport à sensation

Nous voilà dans un endroit où il ne sera pas difficile de faire du sport tous les jours! Baños, la ville de sport nature par excellence, est installée aux creux des pentes abruptes. Nous sommes à 1800m d’altitude mais déjà on perçoit la proximité de l’Amazonie. Les montagnes sont habillées d’une dense robe verdoyante, d’où sillonnent une ribambelle de cascades. Le barrage à la sortie de la ville témoigne de cette quantité d’eau fulgurante.

 

 

Cascades Banos

 

 

Barage Banos

 

 

Paillon diablo
Lors de notre arrivée il fait 33 degrés et très beau, malheureusement, le soleil ne réapparaîtra que pendant quelques minutes durant les cinq prochains jours. Ici le climat est inversé, il pleut beaucoup à cette période. Le Tungurahua, un volcan actif de l’Équateur, est situé à 10km de Baños et pourtant il est très rare d’apercevoir son chapeau enneigé. Mais la pluie ne nous empêchera pas de faire les activités que l’on a prévues! Nous nous lançons sur la « route des cascades » à vélo, sur la rivière agitée en rafting, nous défions les cascades en canyoning, et passons de versant en versant en tyrolienne. Les sensations sont aux rendez-vous.

 

 

 

 

Nous profitons également des sources d’eaux chaudes extérieures au pied de la cascade de la Virgen, pour se réchauffer et tester les différentes températures. 5 min dans le bassin à 45°C nous suffiront à ressortir rosés et fumant!

Dès notre retour à l’auberge nous retrouvons un couple de voyageurs canadiens pour jouer aux cartes toute la soirée et cuisiner nos repas du soir ensemble. Un autre couple de français partage la table, et tous les 6 en voyage pour 1 an, nous échangeons sur nos (plutôt leurs étant donné qu’il en sont à la moitié) périples.

 

Gourmands que nous sommes, nous poursuivons nos découvertes culinaires avec une spécialité de l’équateur qui titillait notre curiosité, le « cuy », une forme de cochon d’inde, cuit à la broche (rotation à la main!) devant les passants. Très tendre et proche du lapin au goût, il régale nos papilles.

 

 

Assiette cuy

 

 

Resto cuy

 

 

Nous clôturons ce petit séjour par une randonnée jusqu’au sommet de la montagne de la ville à 2600m. La vue est très jolie malgré le plafond nuageux.

 

 

Banos depuis la Virgen
La pluie a laissé le chemin pentu très boueux, et a rendu la montée fastidieuse. Arrivés en haut, nous nous asseyons auprès du feu d’un café, et sirotons une « canelazo volcano », une boisson chaude typique de l’Équateur et de la Colombie, à base de cannelle, de fraise, et de « najangilla » auquel on peut ajouter de l’alcool de canne à sucre qui change la couleur du liquide. Le gout nous rappelle un peu le vin chaud du ski!

 

 

Canelazo volcano
L’état du chemin et la météo grisonnante nous convainquent à redescendre en stop par la route, avec une couple de vacanciers équatoriens fort sympathique.
Nous voilà prêt à affronter l’Amazonie!

 

 

Toutes les photos de Baños sur Flickr:
Album Equateur

Suivant Post

Précédent Post

Laisser un commentaire

365joursdesport@gmail.com

Copyright © 2016 | 365 jours de sport